Crédit immobilier

Taux du crédit

7 ans 10 ans 15 ans 20 ans 25 ans 30 ans
Taux max 2.30% 2.35% 2.60% 2.80% 3.00% 3.65%
Taux moyen 1.15% 1.30% 1.55% 1.80% 2.00% 2.85%
Taux min 0.60% 0.80% 1.00% 1.30% 1.51% 1.79%
Mis à jour le 29/05/2017

Le principe

Le crédit immobilier est un prêt octroyé par une banque aux particuliers et aux entreprises et destiné à financer une opération immobilière (acquisition, construction, travaux). Le logement peut être affecté à une résidence principale, secondaire ou à un investissement locatif. Les établissements prêteurs prennent généralement une hypothèque sur le bien acheté, se protégeant ainsi contre le remboursement du prêt.

Il existe plusieurs types de crédit immobilier (prêt in fine, prêt palier...), le plus commun étant le prêt amortissable (prêt classique avec échéances).

Les éléments constitutifs du crédit immobilier

Un prêt immobilier est constitué de plusieurs éléments :

  • le montant octroyé ;
  • la durée. Celle-ci varie entre 7 et 30 ans ;
  • les intérêts, avec lesquels se rémunère la banque. Ils sont exprimés sous la forme d'un taux ;
  • le type de taux. Ce dernier peut être fixe (le taux reste le même durant tout le remboursement du prêt) ou variable (le taux progresse ou recule en fonction de l'évolution d'un indice de référence) ;
  • l'apport personnel, qui est la somme investie directement par l'emprunteur. Les banques demandent habituellement un apport représentant 10 à 30% du bien acheté ;
  • le niveau des mensualités ;
  • la garantie apportée sur le logement financé ;
  • l'assurance décès invalidité ;
  • les frais de dossier ;
  • le taux effectif global, un taux d'intérêt représentant le coût global du prêt.

À noter que pour constituer et négocier au mieux leur dossier, les emprunteurs peuvent faire appel à un courtier en crédit immobilier.

Les prêts complémentaires

En complément du crédit contracté auprès de sa banque, l'emprunteur peut souscrire un crédit complémentaire. Ce type de prêt est souvent gratuit (pas d'intérêt à payer) mais répond à des critères d'éligibilité. Voici quelques-uns de ces prêts :

  • le prêt à taux zéro (PTZ) : prêt gratuit ouvert aux primo-accédants souhaitant se porter acquéreurs de leur résidence principale ;
  • le 1% logement / 1% patronal : octroyé par les entreprises à leurs salariés ;
  • les prêts bonifiés : les prêts caisse de retraite, les prêts fonctionnaires, les prêts EDF, les prêts Batigaz, les prêts régionaux ou départementaux (prêt Paris logement...) ;
  • le prêt conventionné : accordé par les Caisses d'allocations familiales, sans conditions de ressources ;
  • le prêt d'accession sociale : forme de prêt conventionné, mais ouvert uniquement aux ménages dont les ressources ne dépassent pas un plafond fixé par décret ;

Exemple de crédit immobilier

  1. M. et Mme Bocquet souhaitent acquérir un logement d'une valeur de 200 000 €. Pour cela, ils souhaitent contracter un crédit immobilier.
  2. Après négociation avec leur banque, ils s'engagent sur un prêt sur 20 ans sans apport personnel et à un taux hors assurance de 3.80%.
  3. Au final, le coût total du crédit s'élève a 85 840 €. Ils devront verser chaque mois 1 191 €.

Accueil > Crédit > Crédit immobilier

Dernières infos sur le crédit immobilier

Crédit immobilier

Les meilleurs taux
à partir de

1.30%*

sur 20 ans

Comparez les offres

* Taux fixe hors assurance selon votre profil et votre projet.

Ressources