Crédit

Le crédit - du latin credere, faire confiance - désigne à la fois les prêts octroyés par les banques (crédit immobilier, crédit à la consommation...) et les délais de paiement accordés par les fournisseurs à leurs clients. La somme prêtée est généralement accompagnée d'intérêts.

Pour répondre aux demandes de crédit, les banques utilisent trois leviers :

  • elles utilisent leur propre épargne ;
  • elles font appel au marché monétaire (ou marché interbancaire), lieu abstrait où les banques se prêtent de l'argent entre elles ;
  • elles recourent à la création monétaire.

La création monétaire

On distingue trois formes de monnaie :

  • les pièces, émises par l'État ;
  • les billets de banque, émis par les Banques centrales ;
  • la monnaie scripturale, résultat des activités réalisées par les banques commerciales. Différente de la monnaie "physique" telle que les pièces et les billets, la monnaie scripturale représente la majeure partie de la monnaie en circulation.

Le principe est simple : dès qu'une banque accorde un crédit, elle crée de la monnaie. À l'inverse, les remboursements "détruisent" de la monnaie. Mécaniquement, la masse monétaire grandit dès lors que l'ensemble des crédits accordés aux ménages (également appelés agents non financiers) est supérieur à l'ensemble des remboursements.

Comment fonctionnent les intérêts d'un crédit ?

Les ménages doivent payer des intérêts sur le capital emprunté. Trois raisons à cela :

  • les établissements prêteurs doivent tirer un avantage de l'opération. En clair, c'est avec les intérêts que se rémunèrent les banques. Les intérêts sont calculés sous la forme d'un pourcentage, en fonction de la somme prêtée.
  • les risques encourus par les banques. Les intérêts vont en effet permettre à celles-ci de se prémunir contre les risques de non paiement. Si le dossier présenté par l'emprunteur ne présente que peu de risques, le taux d'intérêt sera faible. Plus le dossier est risqué, plus le taux d'intérêt sera élevé.
  • l'inflation. Les intérêts vont permettre de couvrir les dévaluations de la monnaie causées par la hausse des prix.

Crédit immobilier

Le crédit immobilier est destiné à financer une opération immobilière (acquisition, construction, travaux). Le taux immobilier fluctue selon les variations des taux des banques centrales.

en savoir +

Crédit consommation

Le crédit à la consommation permet aux ménages de financer un bien ou une prestation. Il est octroyé par les banques et les organismes financiers spécialisés tels que Cetelem ou Cofidis. Comme pour n'importe quel type de prêt...

en savoir +

Crédit renouvelable

Le crédit renouvelable était également appelé « réserve d’argent », « crédit permanent » et « crédit revolving » avant l'adoption de la loi Lagarde. Grâce à ce crédit, l'emprunteur dispose d'une somme d'argent avec un plafond défini qui se renouvelle au fur et a mesure...

en savoir +

Rachat de crédits

Le rachat de crédit est une opération qui consiste à regrouper tous ses crédits en un seul. On l'appelle également restructuration ou refinancement. Cette opération mène à la souscription d'un crédit unique, avec un taux unique...

en savoir +

Accueil > Crédit >